Histoires peintes de transplantations d’organes

SUZANNE LECLAIR ET DEBORAH UMMEL

En mars 2009, cinq personnes ayant reçu une greffe d’organes ( quatre greffés hépatiques et un greffé rénal) ont participé durant une longue fin de semaine à un atelier de body mapping donné dans le cadre d’un projet  de recherche  du département de psychiatrie du Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM) et de l’École des Arts Visuels et Médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). L’objectif principal de ce projet pilote était d’explorer l’expérience subjective de la transplantation d’organe pour fins de recherche qualitative. L’atelier était dirigé par un professeur d’art expérimenté, qui a guidé chacun des participants à toutes les étapes de la création d’un autoportrait peint grandeur nature, un body map.
Plusieurs mois après l’atelier pilote, les participants ont été rencontré individuellement  par une chercheure pour répondre à des questions portant sur leur participation à l’atelier de body-mapping.
De façon unanime, les participants ont apprécié cette occasion unique de partage entre greffés. La qualité picturale de leur création est d’autant plus remarquable qu’aucun d’entre eux n’avait d’expérience artistique préalable. Ces autoportraits étonnent par leur puissance d’évocation. Ils témoignent de façon percutante des enjeux intimes d’une avancée spectaculaire de la médecine contemporaine.

Notre présentation aura comme objectif de  décrire les étapes et résultats  de ce  projet-pilote de body-mapping .

video-59